10 trucs à éviter pour les parents sociaux sur Facebook
10 trucs à éviter pour les parents sociaux sur Facebook
3.3 (66.67%) 3 votes

Parents sociaux – Quand on est parents d’un bébé ou d’enfants un peu plus grands et que l’on éprouve le besoin de partager avec ses proches sur Facebook, il y a des choses à éviter sur le réseau social comme par exemple partager les photos de sa famille. Si vous faites partie de cette nouvelle génération de parents sociaux et que vous aimez partager sur les réseaux sociaux, voici 10 choses qu’il vaut mieux éviter de faire sur Facebook.

 

Créez votre espace photo / vidéo Privé

 

Parents sociaux et profil public

Avoir un profil public et partager des informations sur sa famille ou des photos de ses enfants sur son mur Facebook est plutôt risqué pour sa vie privée ainsi que le droit à l’image de vos enfants. On ne sait pas qui visitera sa page de profil et où finiront les photos que l’on publie. Evidemment, on sait qu’avoir un profil privé n’empêchera pas de vous faire pirater votre compte, mais il vaut éviter de tenter le diable en publiant de façon publique.

En effet, partager des photos de ses enfants ou des informations à propos de sa famille sur Facebook est à vos risques et périls. Si vous ne pouvez pas vous en empêcher, il est plus que conseillé d’avoir un profil privé afin de pouvoir choisir qui pourra avoir accès à votre mur. La gendarmerie nationale a récemment publié un communiqué de presse dans lequel elle déconseillait aux parents de publier des photos de leur enfant sur Facebook

Accepter n’importe qui dans ses amis

Ajouter des inconnus dans ses amis est évidemment une pratique courante de nombreux utilisateurs sur Facebook. Ajouter des contacts que vous ne connaissez pas est à proscrire si vous ne voulez pas faire partie des nombreux utilisateurs qui se font pirater. C’est encore plus vrai quand on est parents sociaux et que l’on publie régulièrement des photos de ses enfants. Sachez qu’accepter n’importe qui comme “ami” est très risqué et que la plupart des piratages sur Facebook commencent comme ça. La personne, une fois acceptée, aura tout le loisir de récupérer vos albums photos afin d’utiliser l’identité des personnes photographiées à des fins malveillantes (usurpation d’identité, harcèlement, création de faux comptes, etc…). Sachez que des logiciels peuvent créer des milliers de faux comptes Facebook très facilement avec vos photos volées. Vous ne seriez pas la première ni la dernière famille à qui cela arriverait. Quand cela arrive, vous n’avez plus que vos yeux pour pleurer.

Publier des photos de ses enfants

On recommande régulièrement de ne poster AUCUNE photo de sa famille et encore moins de ses enfants, même bébé, sur le réseau social. Si vous faites partie de ses familles qui ne peuvent pas s’empêcher de le faire, il faut éviter à tout prix de publier des photos compromettantes de vos enfants qui pourraient être utilisées à leur encontre en cas de piratage de votre compte Facebook. A bannir les photos d’enfants nus dans leur bain, en petite culotte ou en slip par exemple, ainsi que les photos où l’on voit votre enfant en gros plan. Il faudra également vous interdire de publier des photos dans des positions bizarres qui, si elles sont volées ou récupérées, être utilisées de façon malsaine par les pirates. Les familles qui utilisent Instagram pour partager les photos de leur bébé ou de leur famille sont soumises aux mêmes risques.

Créer un profil (même privé) pour ses enfants

Si vous ne le saviez pas, Facebook est interdit aux moins de 13 ans. Il est donc recommandé de ne pas ouvrir de profil à votre enfant. Même privé, le risque que votre enfant croise le chemin d’un prédateur, qu’il se fasse pirater ou qu’il puisse avoir accès à des contenus qui ne sont pas de son âge est très élevé sur Facebook. En règle générale, un enfant ne doit pas avoir accès à internet sans que vous soyez à ses côté pour contrôler la totalité de ce qu’il verra. L’idéal étant que votre enfant puisse surfer sur le web avec un logiciel de contrôle parental installé sur l’ordinateur qu’il utilise et que l’ordinateur soit situé à proximité de l’un des deux parents.

Publier des photos d’autres enfants

Si vous publiez des photos de vos enfants, assurez-vous qu’il n’y a pas d’autres enfants sur les photos. Si c’est le cas, il faudra être que leurs parents soient d’accord avec la publication de telles photos. Evidemment, si vous êtes contre la publication de photos de vos enfants sur Facebook, ne le faites pas vous même avec les enfants des autres.

N’identifiez pas vos enfants sur les photos

L’identification des photos est évidemment une grosse erreur que certains parents font. Ils indiquent que tel enfant est le frère ou la soeur d’un autre et certains écivent même le prénom et le nom des enfants présents sur les photos. De la même façon, donner des informations à propos de ses enfants comme leur âge, le nom de leur école ou encore des informations anodines comme ce qu’ils aiment regarder à la télévision peuvent être néfastes voire dangereuses pour leur vie privée. Facebook sauvegarde tout et s’en servira tôt ou tard. Préservez vos enfants est la meilleure des choses à faire pour leur avenir et leur identité numérique. L’identification sur les photos est à bannir.

Ne partagez pas les photos privées d’ami

Si vous avez des amis avec un profil privé qui partagent des photos ou des données avec vous, abstenez-vous de partager sur votre mur ce qu’ils ont publié car ils n’ont peut-être pas envie que vos contacts puissent avoir accès à ses informations ou puissent voir les photos qu’ils ont publié sur leur mur. Cela peut arriver si ils ont mal réglé les paramètres de confidentialité de leur compte.

Evitez les jeux et les appli

Mieux vaut éviter de jouer aux jeux qui vous sont régulièrement proposés, ni d’accepter les demandes d’applications. Ce type de “services” peut récolter un grand nombre d’informations sur vous et s’en servir sans que vous ne le sachiez. N’oubliez la célèbre maxime qui dit que “si c’est gratuit, c’est vous le produit”. Il en est de même pour ces jeux, très chronophages, qui pillent vos données personnelles et vos informations privées si vous leur en donnez l’occasion.

N’indiquez pas votre date de naissance

C’est entre autre une des données idéales pour les usurpateurs d’identité. Sachez qu’un grand nombre d’utilisateurs qui se sont fait pirater avait la malencontreuse idée d’utiliser leur vraie identité (Nom et prénom) sur Facebook, ainsi que leur date de naissance. Ces informations peuvent être utilisées pour pirater votre carte bancaire ou votre compte en banque. Evidemment, vous ne risquez rien si vous utilisez un pseudonyme.

Utilisez un mot de passe compliqué

C’est une évidence, utiliser un mot de passe compliqué et le modifier régulièrement réduira le risque de vous faire pirater. Ce conseil est le même pour votre compte email (par exemple hotmail, gmail ou msn) que vous avez relié à votre compte Facebook. Sachez que c’est généralement le point de départ d’un compte Facebook piraté.

Préférez une plateforme familiale sécurisée

Si vous éprouvez le besoin de partager des photos de vos enfants avec vos proches et que vous utilisez Facebook uniquement pour cela, sachez qu’il existe des alternatives sécurisées pour donner des nouvelles à sa famille, à ses amis et pour partager des albums de photos de ses enfants avec les personnes que l’on souhaite. Si vous découvrez seulement aujourd’hui notre service, c’est le bon moment pour changer de crèmerie !

A lire aussi : Pourquoi l’application Facebook moments est interdite en Europe ?


Naissance bébé : partage photo privé avec sa famille


Les recherches suivantes ont permis de retrouver cet article :

  • parents sociaux sur Facebook
  • les parents sociaux qui partagent tout sur Facebook
  • quel risque de vie privée sur Instagram
  • photos d’enfants sur les réseaux sociaux
  • comment supprimer des photos de sa famille sur Facebook
  • réseau sociaux et vie privée
  • protéger sa vie privée sur les réseaux
  • twitter peut revendre mes photos de famille ?
  • quel site pour créer un blog privé pour sa famille
  • risque pour la famille sur facebook et twitter

 

► Vidéo : les parents sur les réseaux sociaux, vie privée, parents sociaux sur RTL

En savoir plus : Poster des photos de ses enfants sur Facebook n’est pas sans danger (source)

Dernière mise à jour le Mardi 19 Février 2019

2 commentaires à propos de “10 trucs à éviter pour les parents sociaux sur Facebook

Laisser un commentaire