Enceinte expat : comment partager avec sa famille éloignée ?
Enceinte expat : comment partager avec sa famille éloignée ?
5 (100%) 2 votes

Enceinte expat – Quand on habite à l’étranger et qu’on attend un enfant, vivre sa grossesse à distance de sa famille n’est pas toujours évident. Pour bon nombre de futures mamans expatriées, le manque de repères est forcément déstabilisant et le manque de conseils peut se faire ressentir assez rapidement, dès les premiers mois de sa grossesse. Aussi, entre l’envie de partager sa grossesse avec ceux que l’on aime et le besoin de partager les premières photos de naissance de son bébé, créer son espace d’expatriés privé en ligne peut s’avérer utile.

 

Partagez vos photos et vidéos à distance avec votre famille et vos amis éloignés

 

Enceinte expat : comment partager avec ceux qu’on aime ?

Lorsqu’on est expatriés à des milliers de kilomètres de sa famille et de ses proches, donner des nouvelles régulièrement n’est pas vraiment évident. Envoyer des mails ou des sms ne dure qu’un temps car avec le temps, cela devient vite contraignant quand on veut partager un grand nombre de photos ou des vidéos par exemple. On doit se limiter à 3 ou 4 photos et évidemment, partager des photos et communiquer avec un grand nombre de contacts n’est pas très simple. Egalement, donner et prendre des nouvelles de ses proches à l’aide du logiciel Skype est une des solutions très utilisée par les expats mais là encore, il faut convenir d’une date et d’une heure régulière de rendez-vous avec sa famille afin de pouvoir communiquer aisément. Pas forcément évident quand on est sur un autre fuseau horaire avec un décalage conséquent.

★ A lire aussi : Etablir un acte de naissance depuis l’étranger

Quand à Facebook et les autres réseaux sociaux, si vous tenez à partager votre vie privée avec la terre entière et à n’avoir pas peur qu’on vous vole vos photos, ce type de services en ligne peuvent être utiles pour partager avec quelques uns de ses proches. Malheureusement, tout le monde n’est pas sur Facebook et surtout, tout le monde n’aime pas Facebook. Une étude récente indique que plus de 90% des internautes s’inquiètent du traitement de leurs données personnelles et de l’utilisation qu’en font les entreprises. Le plus célèbre réseau social du monde fait partie de ces multinationales subissant une énorme perte de confiance depuis quelques années de la part des internautes, et en particulier des familles.

 

D'après une étude britannique, près de 81% des enfants en Europe, aux Etats-Unis et en Australie, ont des photos d'eux diffusées sur les réseaux sociaux par leurs parents avant l'âge de deux ans.

 

À la rencontre des familles expatriées

Etre enceinte expat n’est pas forcément facile à vivre. On aurait envie de partager son bonheur avec les personnes qui nous sont chères, mais aussi ses angoisses, et elles peuvent être nombreuses à l’approche de l’accouchement. Bien sûr, il est possible de rencontrer sur place des groupes de mamans, elles aussi expatriées, et partager avec elles les mille et une questions que l’on se pose au fil des semaines et des mois de sa grossesse. Là encore, ce n’est pas évident de se confier à des personnes que l’on ne connaissait pas quelques mois auparavant.

L’envie de raconter ses journées, ses nuits, de partager ses émotions avec ses parents et ses amis proches reprend rapidement le dessus et pour beaucoup de femmes enceintes vivant à l’étranger, le besoin de partager des photos de sa vie sur place ainsi que de l’évolution de leur grossesse est souvent élevé. Alors la question arrive généralement assez vite quand on est expatrié : comment garder le contact avec ceux qu’on aime ? Comment donner des nouvelles de sa grossesse lorsqu’on est enceinte expat ? Comment partager des photos ou des vidéos de son ventre, de son couple et de son futur bébé ?

 

Comment partager des photos ou des vidéos de son ventre, de son couple et de son futur bébé ?

 

Publier des photos sur Facebook ?

Partager ses photos privée sur Facebook inquiète de plus en plus un grand nombre d’utilisateurs. Entre les nombreux dangers auxquels ils doivent faire face sur le réseau social et le risque de piratage élevé, les utilisateurs du réseau sont de plus en plus nombreux à supprimer leurs données personnelles, à utiliser un pseudonyme et à chercher des solutions plus adaptées pour partager avec leur famille.

Les réseaux sociaux américains et surtout Facebook ne sont pas dépourvus de failles et les irrégularités sont nombreuses. En plus de conditions générales d’utilisation désastreuses pour la vie privée (malgré le fait qu’elles aient été adaptées aux utilisateurs européens), ce sont de nombreux risques de sécurisation des données privées qui sont régulièrement pointées par de nombreux observateurs. Pour reprendre une célèbre citation “les piratages n’arrivent pas qu’aux autres malheureusement”.

En allemagne, la police invite à ne pas publier de photos de ses enfants sur Facebook (Lire l’article)

En Allemagne, les autorités demandent à ce que les internautes préservent eux-mêmes leur vie privée en ne publiant pas de photos de leurs enfants sur Facebook. S'ils désirent tout de même le faire, la police conseille de conserver ces publications privées.

→ Le piratage de son compte Facebook : chaque jour un nombre incroyable de comptes facebook sont hackés par des pirates. Les utilisateurs perdent le contrôle de leur compte, des photos qui avaient été publiées, des données personnelles, etc… Ces piratages entraînent en général de nombreux problèmes de droit à l’image, du harcèlement des contacts ainsi que de l’usurpation d’identité.

→ L’usurpation d’identité : Le pirate se fait passer pour vous en utilisant toutes les données que vous avez laissé sur le réseau social : identité, photos et informations de votre profil ou encore, messagerie privée. Il est très facile avec les données récoltées de mettre en confiance vos contacts afin de leur soutirer des informations et de l’argent.

→ Harcèlement financier : Après avoir usurpé votre identité, le hacker prétexte de sérieux problèmes et un besoin d’argent rapide auprès de vos contacts.

→ Création de faux comptes : À l’aide de vos photos, le hacker créent des centaines de faux comptes sur le réseau social en utilisant votre identité, vos données ainsi que toutes les informations que vous aviez laissé avant de vous faire pirater. A quoi vont servir ces faux comptes ? Tout simplement à arnaquer d’autres utilisateurs en se faisant passer pour d’autres. Il est plus facile de piéger une famille en se faisant passer pour une famille…

En somme, utiliser Facebook pour partager à distance avec ses proches est déconseillé. Mieux vaut choisir un service sécurisé, privé et uniquement dédié au partage familial qui garantira une confidentialité totale, et des conditions d’utilisation plus sécurisée pour partager ses photos personnelles. Si vous êtes enceinte et que vous voulez donner des nouvelles depuis l’étranger aux gens que vous aimez, créez votre journal sécurisé pour future maman est une bonne solution.

 

Créer son journal de grossesse sécurisé

C’est un service uniquement dédié aux futures mamans et aux jeunes parents pour partager à distance avec leurs proches. Totalement invisible aux moteurs de recherche et seulement accessible sur invitation et accès sécurisé, c’est un espace personnalisable dans lequel on peut stocker des albums photos et vidéos personnelles. Que l’on soit sur ordinateur, sur tablette tactile ou avec son téléphone, créer un blog expat est idéal pour partager de façon sécurisée avec sa famille éloignée.

Les parents ou futurs parents disposent d’un espace de gestion, une sorte de tour de contrôle, très facile à utiliser, avec laquelle ils peuvent créer des albums photos et les commenter, ajouter des vidéos et personnaliser les accès de leurs invités. Les créateurs du service ont tout prévu pour simplifier l’utilisation des parents comme de leurs invités. En quelques clics, on peut créer son site familial sécurisé et partager avec un nombre illimité d’invités.

Exemple d’un journal maman bébé privé :

Enceinte expat : Créez votre espace photos et vidéos 100% privé pour partager à distance avec vos proches

 

Sur la plate-forme, les fonctionnalités sont nombreuses, bien pensées et intuitives. Les parents peuvent inviter autant de contacts qu’ils veulent et attribuer des droits différents à chacun d’entre eux. On peut choisir ce que chacun des invités aura le droit de voir et aussi attribuer un droit de téléchargement des photos/vidéos ou l’interdire.

En ce qui concerne les invités, ils n’ont pas besoin de créer de compte sur la plate-forme, il leur suffit de cliquer dans l’invitation que les parents ont envoyé et d’utiliser le mot de passe qui leur a été attribué. Egalement, la plate-forme se charge de notifier par email lorsqu’il y a de nouveaux albums photos ou de nouvelles vidéos à voir dans l’espace privé. Pratique quand on partage avec des dizaines de proches, il suffit de créer un nouvel album photos dans son espace privé pour que les invités soient prévenus. Ce sont de nombreux Français expatriés qui utilisent notre service pour partager à distance avec leur famille.

Enfin, sachez que l’inscription gratuite permet d’utiliser toutes les fonctionnalités de personnalisation et de partage dans la zone parent (Aucune option n’est payante) et qu’à tout moment, les parents peuvent récupérer leur archive (tout leur contenu) d’un simple clic. Définitivement, si vous êtes enceinte expat et que vous avez envie de partager votre grossesse, la naissance de votre petit bout de chou et son évolution mois par mois avec votre famille éloignée, il est temps de créer votre espace privé !

A lire aussi : Vivre à l’étranger et donner des nouvelles à ses proches


Partagez votre vie d'expatriés avec votre famille éloignée : créez votre espace photo privé


Les recherches suivantes ont permis de retrouver cet article :

  • enceinte expat à l’étranger partage de photos de mon bébé
  • je vais être maman bien vivre mon expatriation
  • site pour femme enceinte expat pour créer son journal de grossesse privé
  • rentrer en france pour accoucher
  • partager sa maternité à l’étranger
  • future maman enceinte famille expat
  • retour en france pendant sa grossesse
  • créer un album photo grossesse privé pour famille lointaine
  • partage de photos depuis l’étranger pour femme enceinte expat
  • annoncer ma grossesse depuis l’étranger

 

✎ Lire plus : la CNIL donne 3 semaines à Facebook pour corriger leur manquement à la loi Française (source)

Dernière mise à jour le Mercredi 20 Mars 2019

Laisser un commentaire